Traversée de l’Oresund, direction la côte ouest de la Suède

Après une nuit passée dans notre auberge de jeunesse (plutôt chouette d’ailleurs) à l’écart de la ville, on prend la route en direction de la suède.

L’oresund Bridge

On est un peu excités à l’idée de franchir ce grand pont dont on nous a tellement parlé. L’Oresundbron (Oresund Bridge) est un ouvrage titanesque qui démarre par un tunnel au Danemark (permettant de faciliter le traffic fluvial), débouche sur une île artificielle pour se prolonger par un pont absolument sublime. Je crois que c’est le plus grand ouvrage d’art de ce type au monde. On l’imagine impressionnant mais il le sera au final beaucoup moins que le Great Belt Bridge qui nous a conduit en Fionie.

Voici une photo de l’Oresund Bridge qui plonge dans l’île artificielle et ressort à Copenhague depuis un tunnel

En traversant le pont on dépassera le seul camping car Suisse que nous avons croisé. On a eu le droit à des grands signes de la main, c’était sympa de voir un compatriote.

Oresund Bridge
Oresund Bridge

Le péage et la douane

A l’arrivée en Suède, le péage nous coutera 330SEK pour Jean et 540SEK pour moi (soit environ 90CHF).
Une fois le péage passé, on passe la douane. Sortie des cartes d’identité, discussion amicale avec les compliments du douanier sur le side qui nous souhaite de belles vacances et zouh, nous voici en Suède!

Premières impressions

La première halte pour faire le plein donne le ton. Superbe aire, station service avec une hôtesse charmante et aidante, plein de monde, plein de boutiques. Bref, on a quitté clairement le côté spartiate et rural du Danemark pour rejoindre… la civilisation 😉
C’est dingue mais c’est le sentiment que cela donne. Hormis Copenhague qui a tout d’une ville européenne moderne, le Danemark s’avérera assez sauvage, dans tous les sens du terme.

Découverte de la côte

Une fois passé la ville de Malmö on monte en direction de la côte ouest. Notre hébergement se situe dans la campagne Suédoise aux abords de la ville de Göteborg. On aurait bien voulu y séjourner mais plus une place pour nos dates.
Je crois qu’on y perdra pas au change. Non seulement la route pour rejoindre notre lieu de villégiature est magnifique, mais on fera une petite halte au bord de la mer dans une crique idyllique qui sera l’occasion d’une pause glace bien méritée.
La nature est différente de celle du Danemark. On voit plus de fleurs sur les côtés de la route, beaucoup moins de champs de culture et surtout des arbres différents. Des bouleaux et même des pins!
C’est rigolo, on a presque l’impression de voir une nature méditerranéenne parfois.

De Träslövsläge à Varberg

La petite crique où nous nous arrêtons à Träslövsläge est visiblement un spot de Windsurf et de Kite, et pour cause: il y a un vent de fou! Un petit port accueille des bateaux et des petites cabines de plage. Je pense qu’il y a du matériel de pêche dans les petites cabanes. Derrières celle-ci se trouve une très belle plage un peu sauvage. Le fond de l’air est frais pour nous et le vent puissant pourtant des baigneurs s’amusent dans l’eau. QUestion d’habitude j’imagine!
Il y a un petit truck derrière lequel est aménagé une terrasse improvisée à base de palettes. Les fauteuils nous tendent littéralement les bars pour une pause bien méritée. La glace est délicieuse, le café top (enfin un vrai café)! On se sent en vacances. C’est dépaysant et tellement agréable, qu’on aurait envie d’y rester.
On reprendra ensuite la route en longeant la côte en direction de Varberg. Nous n’avons pas pu nous y arrêter mais à priori la ville de Varberg vaut le coup d’oeil.

Träslövsläge
Petit port
Träslövsläge
Cabanes de pêcheurs
Träslövsläge
Träslövsläge
Windsurf
Träslövsläge
Bord de plage sauvage
Träslövsläge
Pause glace
Träslövsläge
Paysage magnifique avec les petites maisons suédoises en fond

Veddige & changement de programme

Notre hébergement, un B&B est situé dans une ferme. Le lieu est super et calme.

Veddige
Veddige
Veddige
Partie du B&B où se trouvent les chambres et la salle commune

La route a été agréable et on s’est laissé porté par la douceur de la campagne.
Notre hôte un brin maniaque (il repasse derrière nous pour ranger tout ce que l’on touche) mais sympa. On discutera de la suite de notre itinéraire que l’on va décider de changer. A vrai dire, le retour par le Danemark ne nous inspire pas. On a adoré le nord mais la la traversée des îles et le chemin de retour vers Hambourg n’est pas spécialement fascinant.
On aimerait plus de Suède et s’éviter – en prenant le Ferry – le dédale des îles danoise en allant directement en Allemagne.
Nous aimerions trouver donc une nuit supplémentaire dans la région de Kristianstad qui a l’air de valoir le coup. Ca va être dur. Tout est booké… On va voir ce que l’on peut faire…

Ce soir ce sera cuisine à domicile. Il n’y a pas de restaurant à proximité et on a envie d’une grande salade. Une petite épicerie pas loin nous permettra de trouver le nécessaire pour faire notre salade.

Veddige
Veddige

Et vu que l’hébergement est sympa – une grande salle commune avec cuisine – nous préparons à manger tandis que les filles jouent aux Légos. Une fois le repas terminé on fera une partie de babyfoot endiablée. C’était un vrai bon moment de famille.

Demain on continue en direction du nord et de Göteborg qui promettent d’être encore plus magnifiques que la région que l’on vient de traverser.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *